AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stevan Hurton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stevan Hurton
Vampire ~ Paria ~ Artiste peintre
Vampire ~ Paria ~ Artiste peintre
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 29
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Stevan Hurton   Sam 10 Mai - 11:45

~*~
Introduction.
~*~


Nom : Hurton

Prénom : Stevan

Surnom : Stev’ même s’il déteste ça !

Age : 129 ans
Age de mort Humaine : 15 ans

Date de naissance : Stevan ne s’en souviens pas vraiment, personne ne lui a jamais souhaité et il continue dans ce sens.


Race : Vampire

Métier : Paria et artiste peintre.

Avez-vous déjà créé un autre Vampire ? Ho grand Dieu ! Jamais de la vie !


~*~
Vif du Sujet.
~*~


Caractère : Stevan n’est pas vraiment ce que l’on pourrait appeler un « vampire ». Il a beau faire partie de cette race, il se conduit encore en humain, du moins, il essaie. Il déteste tout simplement ce que le mot vampire engendre soit, la violence, la haine, la douleur, le sang… Il est de ses vampires qui rêvent d’un monde de Paix et d’amour, c’est un gentil. Pourtant, trop timide, jamais il ne se mêlera de la politique et de donner son aide à ceux qui le méritent. Il préfère rester dans son coin, avec ses œuvres qu’il revend modestement à une petite galerie d’art de la périphérie.
Stevan est quelqu’un qui semble plus inerte et renfermé que n’importe quel vampire. Jusqu’à maintenant, il vivait seul dans son loft plutôt moderne et bien entretenu avec toute la technologie lié à ce temps. Il ne sort que rarement de chez lui et préféré utiliser des poches de sang pour éviter de tuer hommes, femmes ou animaux. Il ne supporte pas d’enfoncer ses canines dans la peau de quelqu’un. Il est assez instable finalement sur ce point là et peux faire des genres de crises de folies. Mais en restant seul chez lui, il arrive plutôt bien à se maîtriser ! Mais jusqu’à quand ?! Stevan paraît souvent dans la lune, le regard absent et immobile comme une pierre, dans ces moments là, il ne pense à rien du tout, il existe juste, vide…
Le vampire a été transformé il y a fort longtemps, il n’était qu’un enfant et à toujours très mal accepté son sort. Il ne supporte toujours pas cette transformation et à persisté très longtemps à vouloir manger ou sortir le jour. Mais maintenant, il est plus raisonnable sans pour autant accepter sa condition. Stevan ne s’aime pas et ça n’est pas prêt de changer !
Enfin, quand Alix parle, c’est d’un ton calme, posé et froid. Il a depuis très longtemps enfermé tous ses sentiments au plus profond de son cœur pour ne plus souffrir malgré la tristesse qu’il ressent en continue et qui lui déchire l’âme.


Physique : Stevan est un vampire plutôt mignon. Il est fin et grand, un mètre quatre vingt dix au moins pour simplement soixante dix kilos. C’est peu mais avant il n’avait jamais assez de nourriture et maintenant il se prive un maximum de sang, jusqu’à sa limite tant il déteste ça. Il a des cheveux noirs qu’il ne coupe pratiquement jamais et quand il le fait, autant dire que c’est fait un peu à « l’arrache ». Cela lui donne pourtant un air mignon et un peu paumé. Pour les coiffer, il passe une simple main dans ses cheveux. Vu qu’il se déteste, il ne prend pas vraiment soin de lui-même. Bien sur, s’il se salit en peignant ou faisant le ménage, il se change de suite, mais il ne passera pas trente ans dans la salle de bain.
Stevan à une peau pâle, presque transparente à certain endroit. Pourtant, il en faut beaucoup pour la déchirer, c’est quelque chose qu’il apprécie quand même, car maintenant, s’il se blesse, cela ne met plus aussi longtemps qu’avant pour cicatriser. Sa peau est douce mais surtout glacé et ça, il ne s’y est jamais fait. Il ne supporte pas ça et peu passer des heures sous une douche bien brûlante pour tenter de se réchauffer.
Le vampire a de magnifiques yeux jaunes, du à sa transformation en vampire. Avant ils étaient d’une banale couleur marron- vert. Mais un seul est visible depuis qu’il a eut cet accident petit.
Son visage est ovale et se finit par un petit menton pointu et un nez tout fin. Ses yeux sont grands et bien ouvert et le tout se finit par une petite bouche clair, qui parle peu et surtout avec une constante moue de tristesse ou bien de désintérêt.


Goût Vestimentaires : Stevan a gardé un style plutôt ancien. Vu qu’il ne semble s’intéresser à rien, il porte le même style de vêtements qu’il portait enfant. Il aime les couleur sombre et les vêtements assez amble. Un pantalon noir de simple toile pourtant classe, un tee-shirt gris large mais surtout à manche longue et un gilet à capuche. Une capuche qu’il met obligatoirement sur sa tête quand il lui arrive de sortir pour aller à la galerie une fois par mois ou bien parce qu’il devait aller chercher un serviteur pour s’occuper de son loft. Il porte à l’œil un cache et ce n’est pas pour faire joli. Plus jeune, il jouait avec son frère dans la cours de l’école avec un bâton. Celui de son frère à dérapé et a touché son œil, le rendant aveugle de ce coté là.

Histoire :


Stevan est né il y a un petit moment maintenant. Il appartenait à une famille plutôt modeste et serviteur de générations en générations. Il était le cadet de la famille. Quatre ans plus jeunes que son frère, il s’avéra rapidement que le petit garçon était un bon vivant, il aimait jouer seul ou avec ses amis, sortir mais aussi aider ses parents. Son père et sa mère étaient tous les deux très heureux de leur fils sans que ça ne soit non plus un miracle, ils avaient toujours tous était des bons vivants.

L’enfance de Stevan fut donc plutôt calme et assez agréable. Pourtant, quelques évènements tragiques vinrent entacher ce bonheur. Tout d’abord, la mère de Stevan tomba une nouvelle fois enceinte mais faible et prise d’une mauvaise grippe, l’enfant et sa mère ne survivront pas à l’accouchement. Ainsi, ils ne furent plus que trois hommes pour s’occuper de la maison et faire vivre tout le monde. Bien que triste, le père de Stevan se donna à fond dans le travail pour essayer de donner une bonne vie à ses fils qui eux aussi grandissaient. Mais plus le temps passé et plus trouver de la nourriture et du travail fut dur. Mais jamais le père ne se découragea pas et donna tout son être pour ses fils qu’il aimait tant.
Un autre incident arriva alors que Stevan, qui avait à cette époque 7 ans, et son frère jouait dans la cour de l’école. Ils aimaient bien jouer aux chevaliers mais cette fois-ci, le jeu dérapa. Glissant sur un caillou sur le sol, le frère aîné du jeune homme tomba en avant, son bâton vers le haut qui ne manqua pas de toucher l’œil du jeune homme. Ce fut une catastrophe et les médecins ne purent rien faire. Stevan perdit la vue de cet œil devenu d’un blanc laiteux. Horrifié, son père le força à porter un cache à cet endroit et ne regarda plus jamais de la même façon son fils.

Les années passèrent dans un calme plutôt relatif. Devenu assez pauvre, les enfants durent arrêter l’école pour trouver un travail et aider leur père qui tomba finalement malade et mourut car incapable de dépenser de l’argent pour payer un médecin. Les deux fils se retrouvèrent seuls et plus soudés que jamais. Ils vendirent tous leurs biens pour louer un petit appartement et continuer à travailler. Mais son frère sombra dans la drogue et l’alcool, dilapidant tout leur argent pour s’amuser. Stevan ne dit jamais rien et continua son travail dans un petit restaurant en ville. Mais un soir, alors qu’il n’avait que 14 ans, il rentrait du travail tard dans la nuit, épuisé et affamé. Contre lui, il tenait un maigre morceau de pain et les restes qu’il avait pu sauver des poubelles du restaurant. Il comptait bien manger et se reposer un peu quand un petit groupe d’hommes apparut devant lui. Un peu inquiet, le jeune garçon resserra plus encore le paquet contre son torse et essayant de contourner le groupe. Mais rien à faire, ils étaient plus forts que lui, plus grands, plus nombreux. Le jeune homme se débattit mais son corps servit pour le plaisir de ces hommes qui le laissèrent comme mort au milieu d’une impasse crasseuse. Stevan se sentait partir, il allait mourir, comme ça ? Tout seul et souillé ainsi ? Il le pensait alors que ses yeux se fermés doucement…

Pourtant, Stevan ne mourut pas. Non, quand il se réveilla, il était dans un lit chaud, agréable… Il se sentait même bien mais toujours affamé. Mais la réalité ne tarda pas à lui sauter aux yeux. Il était peut-être dans un lit beau, chaud et douillé, il était aussi devenu un être qui dépendait d’un vampire. Ce vampire n’était pas méchant, il ne le battait pas, ne le maltraité pas. Il lui demandait juste de s’occuper de la maison, de lui et de lui faire plaisir. Mais si cette condition n’était pas la pire, pour Stevan se fut le début de l’enfer. Un enfer qui faillit avoir raison de lui, de son corps et de son âme. Il ne supportait pas son état, il n’arrivait pas à s’habituer aux bruits amplifiés qui parvenaient à ses oreilles, il ne supportait plus de vivre la nuit, de devoir boire du sang. Il manqua devenir fou, essayant de se tuer sans y arriver. Mais son sauveur le sauva une nouvelle fois et s’occupa de lui tranquillement et avec patience. Stevan s’en sortit à peu près mais jamais de la vie il ne supporta sa condition de vampire…

Il vécut pendant des années et des années au service de cet homme avant de s’en aller un jour, congédié par cet être qui avait trouvé un autre jouet. Loin de son créateur, Stevan ne se sentit pourtant pas vraiment mieux. Mais il réussit à vivre un peu avec ce qu’il savait le mieux faire, la peinture. Ses œuvres furent bientôt exposées et il réussit à gagner un peu d’argent. A force d’économie, le vampire put s’acheter un loft assez sympathique. Mais malgré tout ça, il n’en restait pas moins mal dans sa peau, mal tout court en faite. Il espérait un monde meilleur, un endroit où ce qui lui était arrivé n’arriverait jamais… Mais il se doutait que ce genre de choses n’arriverait jamais et il continua de vivre longtemps seul… Jusqu’à maintenant… Car depuis quelques temps le vampire recherchent un serviteur qui pourrait s’occuper de son intérieur et peut-être… Réchauffer son cœur…

Famille : plus personne, sauf si son frère est un vampire…


~*~
Divers.
~*~


Caste : Paria

Pouvoir particulier : Stevan à une ouïe assez bien développé. Il a eut du mal à le dompter mais maintenant il aime plutôt ça.

Groupe Sanguin : Il aime tous les groupes sanguins, enfin aime… Il mange dirons nous !^^

Autre : Stevan à un piercing au nombril, étrange non ?!


~*~
Hors RPG :
~*~


Votre Pseudo : Pau tout simplement ^^
Votre niveau de RP : heuuuu plutôt bon je pense
Votre présence sur le forum sera : quotidienne bien sur, sauf en cas de maladei, sortie mais toujours prévenue bien sur^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Celio
Vampire ~ Ancien Humain Serviteur ~ Poête
Vampire ~ Ancien Humain Serviteur ~ Poête
avatar

Nombre de messages : 488
Age du personnage : : 20 ans
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Stevan Hurton   Sam 10 Mai - 12:05

Okiii fiche validée^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.lolforum.net/index.forum
Arcadian Von Harbet
*°* Vampire ~ Favoris ~ Prince Déchu *°*
*°* Vampire ~ Favoris ~ Prince Déchu *°*
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 30
Age du personnage : : 20 d'apparence. Plus de Trois mille en vérité.
Votre avis sur la race Rivale : : Je n'Aime que la Vie. Les Vampires sont la Mort
Seme ou Uke ou Ambi : : Ambi.
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Stevan Hurton   Sam 10 Mai - 20:35

Bienvenue à toi ^_^

Bon jeu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-world.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stevan Hurton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stevan Hurton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je t'ai promis de ne plus partir. [Béstevan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Street :: { _Commencement & Création_ } :: Registre de Population. :: • Personnages Vampires-
Sauter vers: