AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kain Deven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kain Deven
Humain ~ Sans Caste ~ Sculpteur
Humain ~ Sans Caste ~ Sculpteur
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 29
Age du personnage : : 19 ans et toutes ses dents =D
Votre avis sur la race Rivale : : * Va se cacher derrière Laurent *
Seme ou Uke ou Ambi : : * Rougit furieusement *
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Kain Deven   Lun 20 Fév - 13:13

Nom : Deven
Prénom : Kain
Surnom : C'est déjà assez court Kain, non ? Mais ne songez pas à l'appeler Kainounet ou quelque chose comme ça -_-
Age : 19ans
Date de naissance : 5 décembre
Race : Humain
Métier : Peintre, sculpteur bien que ce soit plus sa passion que sa profession ^^

~*~*~


Caractère : De prime abord, Kain est très loin d'être quelqu'un de bien sympathique, même très loin. En effet, sûrement à la limite d'être misanthrope, c'est un jeune homme plus que solitaire qui n'est pas vraiment porté sur les contacts sociaux. D'ailleurs plus passionné par ses gribouillis, son crayon et ses pinceaux que tout autre chose, il serait même du genre à privilégier ces simples objets à des éventuels et futurs amis. Et de toute façon, il est du genre à repousser la plupart des gens. Mais bon... Au mieux, il pourra peut-être songer à essayer de tenir une discussion... Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette réaction n'est pas toujours des plus volontaires. Kain, en plus d'être donc distant, est une personne extrêmement méfiante, pour qui le moindre bruit peut être synonyme de danger proche. Il fait attention à tout, et le moindre geste brusque ou étrange venant d'une autre personne peut suffir à le faire se retracter automatiquement.

Ceci dit, une fois ce cap passé - ce qui est en passant déjà peu simple -, s'il n'est toujours pas quelqu'un de très amical, il fera des efforts pour l'être. Bien sûr, les mots ne cesseront jamais de lui manquer mais il tentera de les trouver, ou de les combler autrement. Il n'est pas vraiment éloquent, sauf quand le sujet part dans des directions qui lui tiennent à coeur ou sur lesquelles il s'y connait assez pour exprimer un avis. Les sourires viennent facilement, tout comme bon nombre des expressions du visage qui reflettent facilement dans ces cas-là ce qu'il ressent. Au fond, Kain n'est pas quelqu'un de bien désagréable, c'est juste ce qu'il aime faire paraître. Néanmoins, encore faut-il creuser vraiment loin pour pouvoir trouver cette partie de lui...

Pour saupoudre le tout, ajoutons que le jeune Humain est quelqu'un de plutôt impulsif si les choses se mettent à aller dans un sens contraire à ce qu'il voudrait. Lorsqu'il vient à s'énerver, il parle plus vite qu'il ne le pense. Dans ces cas-là, ses interlocuteurs ont donc très souvent droit à des paroles sèches, rapides et irréfléchies, parfois. D'un autre côté, cela est bien le dernier de ses soucis. Une personne prendrait mal cette attitude ? Bah tant pis... Kain ne cherche personne, dans tous les sens du terme, donc, ça ne pourra être que de leur faute. ... Seulement dans cette situation. Autrement, il est du genre à penser que c'est toujours de sa faute, que ce soit vraiment le cas ou pas. En gros, on pourrait dire qu'il n'est pas du tout objectif avec lui-même. D'ailleurs, il préférera se mentir que de s'avouer quelque chose à quoi il n'aurait jamais pu penser...

Le jeune peintre est arrogant. Très arrogant. Il n'a peur de rien, ou presque, et n'hésite pas à le faire remarquer. Franc de nature, et beaucoup trop franc dans ce genre de circonstances, cela lui attire bien souvent quelques petits ennuis... Pourtant, derrière tout cela, il y a quelqu'un de bien sensible, qui serait capable de s'arrêter pour ne pas abîmer une fleur... Cependant, la sensibilité pour Kain, dans ce monde, ce n'est qu'une marque de faiblesse.

Physique : Que pourrait-on dire au sujet du physique de Kain ? Hé bien... De manière générale, on ne peut pas dire qu'il soit très impressionnant ou qu'il puisse faire peur à qui que ce soit. Ce serait même plutôt le contraire ! Une personne tout à fait banale. Tout au plus, il mesure un mètre soixante cinq, ce qui semble assez petit. Etant donné néanmoins qu'il a tendance à squatter souvent en hauteur, dans les arbres par exemple, ça ne se voit pas systématiquement mais soit =P . A cette taille n'est attribué qu'une quarantaine de kilos. On ne peut pas dire non plus qu'il soit des plus musclés ou qu'il ait une large carrure... Son allure ferait en fait certainement plus penser à un garçon au milieu de son adolescence qu'à un début d'adulte. D'ailleurs, vous lui donnez dix-neuf ans ?

Ses cheveux sont d'une simple couleur châtain. Ni trop court, ni trop long, ils lui retombent d'une part dans le creu du cou, d'autre part devant le visage, particulièrement les yeux. Comme il n'est pas rare de le voir avec un crayon derrière l'oreille, il essaye bien souvent de caler ses mèches rebelles grâce à ce stratagème qui tombe à l'eau au moindre coup de vent ! Enfin, bon... Ca ne le dérange pas plus que cela, sinon, il aurait déjà pris une paire de ciseaux pour y remédier =P. D'ailleurs, toujours au moindre de coup de vent, ses cheveux s'amusent à s'écheveler, à partir dans tous les sens. Une chevelure plus qu'indisciplinée =]

Kain a des yeux excessivement expressifs, qui se teignent à la couleur de ses émotions à la moindre occasion - dans la même optique, ses joues aiment se colorer pour un rien. Il ne peut pas mentir, il serait immédiattement trahi par son regard. Regard d'une couleur ambrée, quelque peu mielleuse. Une teinte douce, n'est-ce pas ? Pourtant, lorsqu'il se met à dévisager quelqu'un ou le fusiller du regard pour une raison ou l'autre, on ne plus en dire autant... En opposition, il lui arrive bien souvent de le détourner, et de regarder ailleurs sans vraiment voir ce qui passe.

Etant donné qu'il n'aime pas se faire remarquer, sa tenue vestimentaire se fond bien souvent dans le paysage. De couleurs plus sombres que vives, elle se résume bien souvent à des chemises et des jeans. Les exavagances physiques, ce n'est pas pour lui...

~*~*~


Caste : Sans caste ^^
Groupe Sanguin : O- ;p
Autre : Euh... Personnage imbécile ? * Se fait zbaffer par Kain * T_T Riiien alors xD

~*~*~


Histoire :
Il y avait de la neige qui tombait doucement au sol, au moment où Kain poussa ses premiers cris dans une pièce d'une petite maison, il y a dix-neuf ans de cela. Ce paysage était calme, doux. Mais ces mots étaient malheureusement de pouvoir etre attribués à tout le monde. Et dans cette histoire, les trouble-faits ne furent pas très difficiles à trouver: Les parents du nouveau-né. La naisssance a toujours été supposée etre un évenement heureux pourtant, non ? Alors, pourquoi ceux-ci se hurlaient-ils dessus ce 5 décembre plutot que de sourire ? Pour cela, nous devons remonter quelques mois en arrière...


Tout le monde connait ces petites fetes où les gens viennent pour s'amuser, passer du bon temps, boire un bon coup et plus si affinités. Cette soirée-là, au milieu de la foule, il y avait un certain Mikael. Charmant jeune homme de tout juste vingt ans, avec une réputation non dissimulée de Dom Juan et d'amateur de parties de jambes en l'air en tout genre. Après cette rapide description, inutile de vous dire ce qui justifiait sa présence à la soirée. Car, en effet, il n'était pas bien rare de le voir disparaitre un moment avec l'une ou l'autre jolie demoiselle qui y était présente. Parmi elles, une jeune femme avec de magnifiques prunelles ambrées attira beaucoup plus son attention que les autres. Elle se prénommait Maria, une étudiante de dix-sept ans. Sur cette attirance inexpliquée qui s'averra etre réciproque, elle ne fut qu'une conquete de plus sur la liste d'un séducteur. Du moins, le pensait-il tous les deux à ce moment-là, certainement trop ivres pour penser aux détails qui auraient pu tout changer.

Ayant eu d'autres échanges que physiques, les deux jeunes gens avaient gardé le conctat par téléphone, se voyant assez souvent. Le problème se posa lorsque Maria commença à se rendre compte qu'elle grossissait sans raisons apparentes, et qu'elle ressentait des douleurs au niveau du ventre. Quelques test prouvèrent qu'elle était enceinte et la date approximative qu'elle reçut des médecins ne lui laissa aucun doute quant à l'identité du père. Et quand celui-ci l'apprit, le verdict fut clair: ils n'étaient qu'amis, avaient eu une relation certes plaisante mais où ils n'avaient pas été assez prudents et n'avaient donc aucune obligation de s'encombrer d'un enfant.

Pourtant, aucun des deux ne prit l'initiative de faire cesser cette grossesse indésirable et donc, quelques mois ensuite, Kain naquit. Dans un climat familial des plus défavorables.


Ni Maria ni Mikael ne voulut assurer entièrement la garde du jeune homme. Un accord fut donc passé entre eux - ce qui soit dit en passant semblait normal: ils étaient tous les deux responsables de cet incident - : Kain ferait la navette à intervalle régulier entre eux deux. Ce ne fut pas respecté. Selon leur humeur, ils avaient tendance à l'envoyer quand bon leur semblait chez l'autre.

Quand le jeune homme commença à etre en age de comprendre qu'il ne se trouvait jamais au meme endroit et que ce n'était peut-etre pas tout à fait normal, au début, il ne protesta en rien. Progressivement, il avait appris à faire de lui-meme le chemin entre les résidences de ses parents et s'était habitué à ce que l'on l'y renvoie direct. Ce qui, à cette époque, ne l'ennuyait pas tant que cela car autrement, il se retrouvait bien souvent isolé dans une pièce et se mettait de lui-meme dans un coin en attendant, comme pour s'éffacer. A choisir, il préférait encore marcher...

Mais justement, il aimait trop marcher, trainer dehors. Kan avait l'impression d'étouffer, lorsqu'il restait enfermer sans rien faire. Et, de toute façon, alors qu'il allait sur ses huit ans, il prit petit à petit conscience que cette situation ne lui plaisait pas et qu'il ne voyait pas pourquoi il devrait écouter deux personnes qui auraient été mieux s'il n'avait jamais existé. Et puis zut ! Ce fut sur ce raisonnement qu'un jour, tandis que son père lui avait dit de retourner chez sa mère, il décida qu'il n'y rentrerait pas et irait plutot faire une petite balade improvisée dans un monde extérieur duquel il ne connaissait strictement rien. Et ce détail ne l'arreterait pas. Après tout, est-ce que l'on n'apprend pas mieux les choses de par soi-meme ? Certainement, meme s'il y a toujours des choses qu'il vaut mieux ignorer.

Bien sur, en une petite virèùe, il n'avait pas eu le temps de voir grand chose. Ce fut donc pourquoi, pendant que ses parents étaient persuadés qu'il faisait la navette ou était chez l'autre, Kain répeta secrètement et régulièrement ses escapades solitaires. Découvrant progressivement des tas de nouvelles choses, il découvrait aussi également les autres gens mais, à part quelques rares personnes, les mots " amitié " et " sociabilité " avaient du mal à prendre sens chez lui. Pouvait-on le lui reprocher, habitué dans un climat des plus distants ? De toute manière, il ne trouva pas que des gens sympathiques, bien au contraire. D'ailleurs, le premier Vampire qu'il rencontra faisait partie de cette dernière catégorie. Mais le jeune homme avait toujours eu du répondant, et sa première discussion avec - sans le savoir - une créature de la nuit fut des plus pimentées verbalement. A se demander ce qui ce jour-là retint le Vampire en question de faire taire cet avorton haut comme trois pommes. Ce fut à cause de ce jour que, meme après en ayant appris plus de détails sur cet autre race dont il n'avait jamais entendu parler, il ne fit jamais de distinction entre les Vampires et les Humains. Ses parents lui avaient prouvé que tous les Humains n'étaient pas de pauvres et gentilles victimes innocentes, tout comme certaines rencontres l'avaient ammené à échanger quelques paroles avec des Vampires bien calmes et sympathiques.

Kain grandit au travers de ses vagabondages, se devant de forger ses propres opinions de lui-meme. Mais tout cela lui convenait, il ne s'en sera jamais plaint. Il est temps pour moi d'aborder le sujet artistique également. En effet, lors de ces fameuses sorties, étant donné qu'il aura toujours très solitaire, le jeune garçon avait pris l'habitude d'emporter quelques feuilles et un crayon avec lui, le tout provenant de la pièce où il se retrouvait enfermer chez Maria. Celle-ci ne s'en servait jamais, alors... En plus de lui faire passer le temps, ses gribouillis lui permettaient d'extérioser en quelques sortes des choses qui le pesait et qu'il ne savait forcément pas exprimer. Un mode d'expression, sa façon à lui de se décharger de ses émotions. Et avec le temps, les gribouillis laissèrent la place aux esquisses pour enfin arriver au final, parfois crayonné, parfois coloré de peinture... Question d'humeur.

Il avait quinze ans lorsque Mikael lui annonça de but-en-blanc que sa mère était morte. Kain n'aura jamais eu la raison, mais il n'avait jamais non plus cherché à la savoir. Car d'un coté, ce décès ne lui avait rien fait de très spécial. Il n'avait aucun contact avec cette femme qui se montrait peu aimable avec lui, alors qu'elle l'était avec vraiment tout le monde. Mais d'un autre coté, cela signifait que son père allait avoir son entière responsabilité et qu'il ne pourrait plus sortir comme il avait pris l'habitude de le faire.

Kain emmenagea donc officiellement dans l'immeuble où habitait Mikael, ce dernier lui ayant laissé un petite chambre juste pour pouvoir y dormir et éventuellement poser quelques affaires. Les premiers temps, le jeune adolescent ne sortit pas du tout: Il ne savait rien des horaires aux quels travaillait son père, comptable intouchable vénal. Mais il ne lui fallut pas longtemps pour s'habituer à ses allées et venues dans l'appartement, juste quelques semaines. De là, une fois qu'il fut sur de pouvoir partir sans etre remarqué, il recommença ses vagabondages tranquillement.

Jusqu'au jour où il reçut " La rame de sa vie ", trois ans plus tard. Mauvais calcul de sa part, et Mikael rentra chez lui sans que son fils y soit. S'il y avait bien quelque chose à ne pas faire, c'était lui désobéir. Ce que Kain faisait depuis plus de dix ans soit dit en passant. Quel qu'en soit le nombre d'années, il ne s'attendit vraiment pas ò la giffle qu'il reçut en rentrant, et sa joue restée rougie jusqu'au lendemain le prouva. Ce qui le retint de lui en donner une autre ? Le regard quelque peu perdu du jeune homme. Deux superbes prunelles ambrées, les memes qui l'avaient tant attirées quelques années auparavant. Il n'y avait vraiment jamais preté attention néanmoins, les éventuels coups qui auraient pu suivre ne se donnèrent pas... Remplacés par de viles paroles clairement destinées à le blesser. Si Kain n'avait pas été blessé pour un sou, ce jour-là, il décida qu'il quittait l'immeuble. Laissant juste ce dont il ne voulait pas s'encombrer, le récupérant au fil et à la mesure quand il sait que son père n'est pas chez lui. Cet homme-là, il ne voulait et ne veux plus le voir...

Famille : Autant dire que les relations sont quasiment inexistantes: Mère décédée, et il fait tout pour ne jamais croiser son père -_-


Dernière édition par le Dim 20 Mai - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcadian Von Harbet
*°* Vampire ~ Favoris ~ Prince Déchu *°*
*°* Vampire ~ Favoris ~ Prince Déchu *°*
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 30
Age du personnage : : 20 d'apparence. Plus de Trois mille en vérité.
Votre avis sur la race Rivale : : Je n'Aime que la Vie. Les Vampires sont la Mort
Seme ou Uke ou Ambi : : Ambi.
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Kain Deven   Lun 20 Fév - 13:19

très bonne fiche! Tu es validé et tu peux aller faire mumuse avec les autres (ne prétez pas attention à ma profonde débilité, manque de sommeil moua!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-world.forumactif.com
 
Kain Deven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Akatsuki Kain [Validée]
» mise a jour de la beta test
» LES AVENTURES DE Mc CAIN ,LE MILITAIRE...TIRE DE AGORAVOX.FR
» Modifications apportées par la mise à jour des serveurs du 21/04/09
» Minecraft, la perle du moment *_*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Street :: { _Commencement & Création_ } :: Registre de Population. :: • Personnages Humains-
Sauter vers: